Georges Guillard

Suivant
image

Georges Guillard a été longtemps titulaire des Grandes Orgues de Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux et de Saint-Louis-en-l’Île à Paris. Fondateur et ancien responsable du Département de Musique Ancienne au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR, il est par ailleurs docteur en musicologie : sa thèse, soutenue en 1993 sous la direction de Danièle Pistone, est intitulée L'orgue à Paris de 1964 à 1986. Professeur agrégé, il a été détaché à l’U.F.R. de Musique et Musicologie en Sorbonne (Paris-IV).

Régulièrement invité de Radio-France et des principaux Festivals de la capitale (Festival Estival, Festival d’Art Sacré), il a aussi donné de très nombreux concerts en province et en Europe. Il a également été producteur délégué à Radio-France (France-Musique) pour des cycles d’orgue. En 2002, il a lancé en l’église des Blancs-Manteaux une intégrale des Cantates de J.S.Bach qui remporte un très vif succès public, doit s’étendre sur plus de vingt ans et qui se prolonge maintenant à l’Oratoire du Louvre (Paris Ier)

Une longue pratique du splendide orgue Kern des Blancs-Manteaux, des contacts approfondis avec des facteurs (en particulier, Jürgen Ahrend, pour un projet avorté concernant St-Louis-en-l’Ile) et des interprètes spécialisés l’ont conduit à s’intéresser plus particulièrement au répertoire européen baroque et classique.

Ses recherches se sont concrétisées par des publications musicales (œuvres de G.A.Homilius, fac-simile de l’Art de la fugue de J.-S. Bach), musicologiques (nombreux articles), musicographiques (« J.-S. Bach et l’Orgue », coll. « Que Sais-Je ») ou pédagogiques (Manuel pratique d’Analyse).

Sa discographie compte plusieurs premières mondiales : en particulier l’œuvre d’orgue de Gottfried August Homilius, la première version dite « de Weimar » des chorals de Leipzig de J. S. Bach., ainsi que l’intégralité de l’œuvre vocal et instrumental de Jehan Alain en trois CD. Ces disques ont été à deux reprises couronnés par un Orphée d’Or de l'Académie du disque lyrique (en 1992 et 1996).

Son intérêt pour le répertoire contemporain l’a aussi poussé à créer en France des auteurs importants : Giacinto Scelsi, Pierre-Yves Level, Olivier Alain, Philippe Schœller, Michèle Reverdy, Jacques Castérède ou Bernard Foccroulle.

Georges Guillard est aussi très attaché à l’orgue de l’abbatiale Saint-Michel de Gaillac et l’un de ses promoteurs fidèles depuis plus de 40 ans. Il y a enregistré un magnifique CD que vous pouvez commander en nous écrivant via ce site.


Programme

 Anonyme XVI° s.
My lady careys dompe

Henry PURCELL (1659 - 1695)
Hornpipe
Voluntary in G (en Sol)

Johann Christoph Friedrich BACH (1732-1795)
Variations sur « Ah! Vous dirais-je Maman… »

Johann Sebastian BACH (1685 - 1750)
Canzona
Schmücke dich, o liebe Seele BWV 654a
Fuga sopra il Magnificat BWV 733

Elisabeth JACQUET DE LA GUERRE (1665-1729)
Suite en RE
Prélude - Sarabande - Cannaris - Rigaudon 1 – Rigaudon 2 – Rigaudon 1  - Chaconne « L’Inconstante »

©AOG 2022 - Amis des Orgues de Gaillac